12/10/2017

Changements de société

Regarde, dit l'Auditrice: ça se passe à ... La directrice des écoles inaugure un "dispositif d'alerte et d'écoute" pour accueillir les victimes et les témoins de "comportements inappropriés". Elle motive sa démarche en disant qu'elle est soucieuse de prendre en compte les actuels "changements de société"*. Elle dit probablement la vérité, dit l'Etudiante. C'est très certainement ça, sa motivation. Elle ne se demande pas si ce qu'elle fait est bien ou mal. Elle le fait parce qu'elle ne voudrait pas qu'on vienne lui reprocher de retarder sur les actuels "changements de société". Quand on est une femme politique (un homme aussi, d'ailleurs), ça ne pardonne pas. Le critère du bien et du mal, ce sont les "changements de société". Tu connais la phrase de Zinoviev, dit l'Auditrice: "Le mal des organes de répression n'est que la quintessence du bien répandu par les citoyens eux-mêmes"*. Les citoyens répandent le bien, mais il faut parfois les y aider un peu, dit l'Etudiante. Une petite impulsion par-ci, une autre par là. Juste ça. Le mal, ce sont les comportements inappropriés, dit la Poire. Je ne vois pas ce qu'il y aurait de mal à dénoncer les comportements inappropriés. Rassurez-vous, dit l'Auditrice. La plupart des gens pensent comme vous.

* RTS, 9 décembre 2017, vers 18 heures.
** Le Communisme comme réalité, Julliard/L'Age d'Homme, 1981, p. 270.